Muriel Gelato, le santon comme fable moderne

Détenteur du titre convoité de maître artisan depuis 1992, l’Atelier Gelato à Marseille compte parmi les références de l’art santonnier. Fille aînée du couple fondateur, Muriel se raconte à travers sa passion pour ces petites figurines d’argile originaires de Provence.
Par Mélissa Darré

La création de santons est une histoire de famille. Avez-vous toujours souhaité reprendre le flambeau ?

Oui, depuis trois générations. J’ai baigné dans le chaudron des santons étant enfant grâce à mes parents, Rose et Raymond. Toujours très attirée par les activités manuelles, j’ai d’abord pensé faire les Beaux-Arts après mon bac. Mais j’avais davantage à apprendre en restant à l’atelier et je suis devenue santonnière à l’âge de 18 ans. Mes parents m’ont beaucoup aidée : je me suis lancée dans la création aux côtés de mon père. C’est lui qui m’a appris à modeler.  

Comment la Provence influence-t-elle votre créativité ? Qu’est-ce qui vous séduit dans la profession de santonnière ?

Plus j’avance, plus j’ai besoin de ce métier. Il est essentiel pour moi de comprendre mes racines, pour mieux saisir le sens des choses. Si cette profession est religieuse à la base, lorsqu’on s’écarte de Jésus et de la nativité, on se retrouve en plein cœur de la Provence d’antan. Quand je vends mes santons, j’aime que mon client emporte un petit peu de cette région. De son passé, son histoire, sa culture. 

Comme je travaille sur des personnages, je m’inspire surtout de la vie et des hommes plus que de la nature en elle-même. Elle m’influence davantage pour un tableau : si l’on regarde un paysage le matin puis le soir, il y a déjà beaucoup à en dire. Avec mes santons, je médite plus sur la vie humaine.

Vous considérez-vous comme artiste ou artisan ?

Les deux à la fois. Créer des pièces uniques pour des expositions, qui ne se vendront pas nécessairement fait de moi une artiste. Tourné autour du modelage, de la décoration et de la coloration, le travail du santon consiste en majorité à donner une juste expression à sa figurine tout en harmonisant les couleurs, à l’image d’un peintre.

J’ai aussi un œil critique sur mon travail : je n’en ai jamais fini, je ne suis jamais pleinement satisfaite d’une pièce. C’est certainement ce que mes parents m’ont laissé en héritage. Mais j’ai aussi besoin d’utiliser ce savoir-faire pour gagner ma vie, et je redeviens un artisan avec mon activité de vente en atelier.      

Quelles sont les différentes étapes de la création de santons ?

Un premier travail d’inspiration permet d’aboutir à la fabrication d’un moule. Une pièce unique dont on se sert pour créer les santons. On y dépose l’argile, avant de les faire sécher de 1 à 5 jours selon le volume des pièces. Pendant cette étape, les santons « biscuitent », c’est-à-dire que l’argile se transforme. Après avoir enlevé les bavures autour du moule, on les met au four pendant environ 12h, le temps que la température grimpe lentement jusqu’à 900°C.

Puis, on les défourne et on les décore. Chose de plus en plus unique à l’atelier, nous utilisons de la gouache et pas de la peinture acrylique, plus moderne. Achetées en poudre, les couleurs sont travaillées directement ici, ce qui suppose un grand savoir-faire. Bien plus important que ce que l’on peut imaginer de prime abord !

www.santons-gelato.com
Muriel Gelato
Muriel Gelato
Fille aînée du couple fondateur, Muriel se raconte à travers sa passion pour ces petites figurines d’argile originaires de Provence
Photographie : José Nicolas
Une histoire de famille
Une histoire de famille
"J’ai baigné dans le chaudron des santons étant enfant grâce à mes parents, Rose et Raymond"
Photographie : José Nicolas
La création de santons
La création de santons
"Mes parents m’ont beaucoup aidée : je me suis lancée dans la création aux côtés de mon père"
Photographie : José Nicolas

Articles les plus récents

Retour aux sources : le parfait apéritif provençal

Retour aux sources : le parfait apéritif provençal

Pour prolonger l’été, quoi de mieux que de s’offrir un moment convivial et privilégié autour d’un apéritif aux saveurs provençales ? Pour ravir vos proches, L’Occitane vous dévoile quelques-unes des recettes authentiques typiques de la région, à déguster du bout des doigts.
5 astuces pour prolonger son bronzage

5 astuces pour prolonger son bronzage

Au retour des vacances, vous rêvez de conserver tous les bienfaits de l’été, dont ce magnifique teint doré apparu en lézardant au soleil. L’Occitane vous révèle la bonne routine beauté à adopter pour rayonner à la rentrée.
Les plus beaux rooftops de Provence

Les plus beaux rooftops de Provence

Parfaits pour prolonger l’été, les rooftops offrent de belles terrasses en plein air, où se prélasser à toute heure de la journée. L’Occitane vous dévoile les meilleurs spots de Provence pour prendre de la hauteur à la rentrée.