Le cade : un arbre plein de ressources !

Très répandu dans le maquis provençal, le cade est un arbre de la famille des genévriers dont on extrait une l'huile très prisée en cosmétique en raison de ses vertus cicatrisantes. Son bois, très dur, est l’ennemi des tronçonneuses, son fruit, très doux, est apprécié en cuisine...
Par Angélique Jurquet
C'est dans un milieu aride, en pleine garrigue ou dans le maquis, que le cade, variété de genévrier, se plaît à pousser. Très présent en Provence, ce petit arbre qui peut ne pas excéder les 2 mètres de haut, est connu depuis des siècles par les bergers qui faisaient brûler son bois afin d'éloigner moustiques et insectes (il serait l'antimite naturel le plus puissant au monde).

Le bois de cade, allié des constructions et de la cosmétique

Mais depuis, outre son utilisation dans certaines constructions, d'autres propriétés ont été trouvées au bois de cade qui a la réputation d'être si solide qu'il résisterait aux lames des tronçonneuses. En effet, on en extrait une huile essentielle utilisée dans de nombreux produits cosmétiques mais aussi dans des shampoings ou gels douches : elle aurait l'avantage d'être désinfectante et même anti-allergique.

L'huile de cade et ses vertus cicatrisantes

L'Occitane utilise notamment l'huile biologique de cade certifiée Ecocert pour sa gamme de produits masculins visant à apaiser la peau après le rasage (baume et crème après-rasage). Car oui l'huile de cade a aussi de grandes vertus réparatrices et cicatrisantes. Autrefois, des fours en pierre étaient utilisés pour distiller l'huile du bois de cade. Grâce à une combustion lente, la substance était récupérée dans un bac situé au bas du four. A Cuges-Les-Pins, près d'Aubagne, il est encore possible d'observer l'un de ses «fours à cade» qui avait été construit au beau milieu du maquis provençal. Il s'agit d'un véritable rescapé, puisque à présent, c'est au sein de distilleries modernes qu'est produite la précieuse huile de cade.

Le fruit du cade utilisé en cuisine

Le cade, un arbre qui ne manque vraiment pas de ressources puisque, pour les plus gourmands, sachez que son fruit, appelé le cône, est comestible lorsqu'il arrive à maturité, c'est-à-dire en automne. Les connaisseurs dégustent cette baie orange à brune aussitôt cueillie ou bien cuite (elle ferait d'excellentes tartes). Bois, fruits, huile : décidément le cade a vraiment tout bon !

Le Cade
Le Cade
Un arbre plein de ressources !
Photorgaphie L'Occitane

Articles les plus récents

Retour aux sources : le parfait apéritif provençal

Retour aux sources : le parfait apéritif provençal

Pour prolonger l’été, quoi de mieux que de s’offrir un moment convivial et privilégié autour d’un apéritif aux saveurs provençales ? Pour ravir vos proches, L’Occitane vous dévoile quelques-unes des recettes authentiques typiques de la région, à déguster du bout des doigts.
5 astuces pour prolonger son bronzage

5 astuces pour prolonger son bronzage

Au retour des vacances, vous rêvez de conserver tous les bienfaits de l’été, dont ce magnifique teint doré apparu en lézardant au soleil. L’Occitane vous révèle la bonne routine beauté à adopter pour rayonner à la rentrée.
Les plus beaux rooftops de Provence

Les plus beaux rooftops de Provence

Parfaits pour prolonger l’été, les rooftops offrent de belles terrasses en plein air, où se prélasser à toute heure de la journée. L’Occitane vous dévoile les meilleurs spots de Provence pour prendre de la hauteur à la rentrée.