Claudie Gallay, la sincérité à fleur de plume

Institutrice de profession, Claudie Gallay a conquis la scène littéraire en 2008 grâce au succès de son roman Les Déferlantes. Depuis, l’auteure vauclusienne d’adoption ne cesse de scruter les âmes et les lieux, à travers des fables modernes prenant corps sous le soleil provençal.
Par Mélissa Darré

Quel est votre lien avec la Provence ?

J’y vis depuis 30 ans, dans le village d’Uchaud, situé à quelques kilomètres d’Avignon.  J’adore ce lieu car il est tout petit. Tandis que je vous parle, je regarde la ruelle en pierres de ma fenêtre. Rien ne bouge, tout semble calme.

Je suis née dans le Dauphiné, un endroit de brume, et en grandissant j’ai été rattrapée par cette envie d’aller voir le Sud. Cette maison est un coup de cœur et un lieu d’écriture, tout comme le hameau où elle se situe, collé au massif. C’est mon port, comme ceux où les marins reviennent toujours.  

Pourquoi cette région vous plaît-elle ?

Je dirais pour sa lumière qui évolue au gré des saisons. Aujourd’hui, elle est écrasante. On a presque l’impression qu’elle rapetisse les maisons. Mais la beauté des soirées est incomparable. Les petits matins à Avignon également, où l’on savoure un café sur les terrasses. On touche du doigt une vraie douceur de vivre, et pourtant, la nature peut être violente. C’est un ensemble de contrastes : le vacarme des cigales tandis qu’à côté rien ne bouge.

Vous inspire-t-elle dans votre écriture ?

Quand j’écris un roman, il est toujours campé dans un lieu que je connais très bien. C’est physique, presque sensuel. J’ai ce besoin de sentir la géographie sur laquelle est posée l’histoire, pour imaginer la vie de mes personnages. C’est peut-être dû à mes racines paysannes.

Dans L’Amour est une île, je décris Avignon durant le festival. Cette ville close, presque comme une île avec ses remparts. Il est vrai que je suis plus attirée par le froid pour mon écriture, mais c’est ici, en Provence, que j’aime peaufiner et terminer mes textes.

Pour vous, quelles sont les qualités essentielles d’un grand livre ?

L’émotion. Il doit être vrai et utile tant à la personne qui l’écrit qu’aux gens qui le lisent. Il doit trouver sa place, sa raison d’exister parmi tous les autres. Quand je lis un livre, j’ai besoin qu’il me touche, qu’il mette des mots sur ce que je ressens sans être parvenue à l’exprimer.

Parfois, c’est aussi une belle histoire. Il y a des chances pour que vous l’oubliiez, mais elle vous aura fait passer un bon moment et ça fait du bien. Quoiqu’il en soit, un grand livre est celui que vous allez relire et qui vous apportera quelque chose aux différentes étapes de votre vie.

Quel auteur provençal aimez-vous particulièrement ?

Giono est un des plus grands. Il a su parler des paysages et des gens d’ici comme personne. Pagnol également, avait cette gouaille incroyable. On ne parle pas de la même façon en Provence qu’ailleurs. C’est cette authenticité, cette vérité qui est au cœur de leurs textes. Et il faut avouer qu’agencer les mots, arriver à décrire tant d’images en mots est tout simplement magnifique. Ça fait écho, aujourd’hui encore.

www.actes-sud.fr

Claudie Gallay, la sincérité à fleur de plume
Claudie Gallay, la sincérité à fleur de plume
Institutrice de profession, Claudie Gallay a conquis la scène littéraire en 2008 grâce au succès de son roman Les Déferlantes
© Melania Avantazo
Une auteure vauclusienne d’adoption
Une auteure vauclusienne d’adoption
"J’y vis depuis 30 ans, dans le village d’Uchaud, situé à quelques kilomètres d’Avignon.  J’adore ce lieu car il est tout petit"
© Fotolia - LianeM

Articles les plus récents

Retour aux sources : le parfait apéritif provençal

Retour aux sources : le parfait apéritif provençal

Pour prolonger l’été, quoi de mieux que de s’offrir un moment convivial et privilégié autour d’un apéritif aux saveurs provençales ? Pour ravir vos proches, L’Occitane vous dévoile quelques-unes des recettes authentiques typiques de la région, à déguster du bout des doigts.
5 astuces pour prolonger son bronzage

5 astuces pour prolonger son bronzage

Au retour des vacances, vous rêvez de conserver tous les bienfaits de l’été, dont ce magnifique teint doré apparu en lézardant au soleil. L’Occitane vous révèle la bonne routine beauté à adopter pour rayonner à la rentrée.
Les plus beaux rooftops de Provence

Les plus beaux rooftops de Provence

Parfaits pour prolonger l’été, les rooftops offrent de belles terrasses en plein air, où se prélasser à toute heure de la journée. L’Occitane vous dévoile les meilleurs spots de Provence pour prendre de la hauteur à la rentrée.