Brigitte de Fabry, au paradis caché de la patine

Parisienne d’origine mais Aixoise de cœur, Brigitte de Fabry cultive le goût des autres. De l’apprentissage de la patine sur bois façon XVIIIème à l’accueil de ses stagiaires au cœur de son charmant mas provençal à Puyricard, cette artiste bienveillante se plaît à révéler les couleurs de tout un chacun.
Par Mélissa Darré

Quel est votre lien avec la Provence ?

Mon mari est originaire de la région, tandis que je suis Parisienne à la base. Je m’y suis installée il y a 35 ans maintenant. Ce qui me plaît ici c’est la lumière, surtout l’hiver. L’aspect «province» également qui aspire à la quiétude, nous vivons beaucoup en fonction de la nature. Ici, je suis idéalement située : proche du centre-ville d’Aix mais en ayant la sensation d’être loin de tout.

Au-delà de cet environnement, la Provence est un à coin à part même à travers les mentalités. Nous sommes plus proches, dans l’état d’esprit, des Italiens et des Espagnols que des gens de l’Est par exemple. Cet art de vivre, même s’il est très agréable, ne convient pas à tout le monde. Il y a une forme de laxisme que certains ne supportent pas.

En quoi consiste cette recherche de la couleur ?

Axée sur les techniques du XVIIIème siècle, je travaille sur une succession de couches de peintures jusqu’à trouver la couleur exacte qu’une personne recherche. Ce n’est pas toujours évident car tout le monde ne sait pas mettre des mots sur ce qu’il souhaite, sans compter que nous ne voyons pas les couleurs de la même manière.

Aujourd’hui, mes stages permettent d’apprendre à mes élèves les méthodes employées pour y parvenir sur une quinzaine d’heures.  C’est un peu comme en cuisine, lorsque vous préparez un plat. Vous ajoutez du sel, du poivre, des épices, pour obtenir une recette bien à vous. En peinture, il s’agit de mélanger les pigments jusqu’à obtenir sa propre teinte.

Pourquoi avoir eu l’idée de conjuguer stages de patine et maison d’hôtes ?

Mon mari et moi avons construit notre maison. Et là, j’ai eu une hernie discale, je me suis retrouvée couchée au lit pendant plusieurs mois. C’est à ce moment-là que j’ai pris la décision d’arrêter les chantiers. Et j’ai imaginé ce stage. Aujourd’hui, c’est vrai que vous avez des stages sur tout, mais à l’époque cela n’existait quasiment pas. Et ça a cartonné !

Pour la chambre d’hôtes, mes 3 enfants étant partis et mes élèves me demandant régulièrement où dormir, j’ai décidé de les accueillir dans un premier temps. Puis, j’ai eu une demande de maison d’hôtes lors d’un mariage et je me suis lancée dans l’aventure. Mais rien de tout ça n’était prévu. Si bien que depuis 2007, mon lieu d’habitation est devenu mon lieu de travail.

Il y a aussi une idée de partage. Beaucoup de personnes viennent pour un stage, mais pas seulement. Elles souhaitent être écoutées, être prises en charge en quelque sorte. Cette dimension psychologique a joué. Au fil du temps, j’ai le sentiment d’être devenue art-thérapeute. En aidant mes élèves, des femmes en grande majorité, à faire ressortir leur propre couleur à travers ce travail autour de la peinture. 

www.stage-patine.com

Brigitte de Fabry, au paradis caché de la patine
Brigitte de Fabry, au paradis caché de la patine
Parisienne d’origine mais Aixoise de cœur, Brigitte de Fabry cultive le goût des autres
Photographie : José Nicolas
Un charmant mas provençal
Un charmant mas provençal
"Beaucoup de personnes viennent pour un stage, mais pas seulement. Elles souhaitent être écoutées, être prises en charge en quelque sorte"
Photographie : José Nicolas
Une maison d’hôtes
Une maison d’hôtes

"Pour la chambre d’hôtes, mes 3 enfants étant partis et mes élèves me demandant régulièrement où dormir, j’ai décidé de les accueillir dans un premier temps"

Photographie : José Nicolas

Articles les plus récents

Retour aux sources : le parfait apéritif provençal

Retour aux sources : le parfait apéritif provençal

Pour prolonger l’été, quoi de mieux que de s’offrir un moment convivial et privilégié autour d’un apéritif aux saveurs provençales ? Pour ravir vos proches, L’Occitane vous dévoile quelques-unes des recettes authentiques typiques de la région, à déguster du bout des doigts.
5 astuces pour prolonger son bronzage

5 astuces pour prolonger son bronzage

Au retour des vacances, vous rêvez de conserver tous les bienfaits de l’été, dont ce magnifique teint doré apparu en lézardant au soleil. L’Occitane vous révèle la bonne routine beauté à adopter pour rayonner à la rentrée.
Les plus beaux rooftops de Provence

Les plus beaux rooftops de Provence

Parfaits pour prolonger l’été, les rooftops offrent de belles terrasses en plein air, où se prélasser à toute heure de la journée. L’Occitane vous dévoile les meilleurs spots de Provence pour prendre de la hauteur à la rentrée.